L’observation dans l’encadrement et l’enseignement de la voile sur support. L’exemple du dériveur

Le soleil est au zénith en ce début d’après-midi d’été et ses rayons font miroiter les eaux turquoise d’un petit archipel au parfum de Pacifique posé à quelques encablures de la côte concarnoise.

A y regarder de plus près, le petit chapelet d’îlots rocailleux et sablonneux se révèle être un refuge inattendu pour quelques dizaines de frêles esquifs traçant des arabesques improbables sur ces eaux caribéennes.

Vue du ciel, en effet, l’évolution des stages de voile dans le lagon des Glénan (et ailleurs) peut revêtir une certaine esthétique agréable à observer…

Mais l’observation en voile n’est pas qu’une considération esthétique, c’est également un outil pédagogique fondamental qu’il faut savoir mettre en œuvre avec méthode.

Cet article a choisi de se pencher sur cette pratique et ce savoir-faire de l’invisible indispensable aux moniteurs soucieux de faire progresser leurs stagiaires.

On évoquera donc ici les repères à observer chez les pratiquants en dériveur et les techniques de positionnement sur l’eau à mettre en place par le moniteur.

Consulter le Document L’observation en voile légère (format PDF, 48 Ko)

https://drive.cdmeb.org/index.php/s/mn4GDeFxLboXjxn

Consignes en voile légères

« Borde ta voile ! », « Pousse ta barre ! »… Le paisible archipel de Glénan raisonne encore de ces injonctions sonores qui reviennent inlassablement depuis 70 ans ou presque au moment du printemps troubler sa torpeur hivernale.
Ces instructions souvent clamées contre le vent n’incitent pas à la méditation marine et ressemblent fort à un brouhaha peu coutumier aux habitants des lieux, mais elles ont un autre but.
Ici, il sera question de ces consignes qu’on prononce presque inconsciemment avec le temps en y prêtant de moins en moins d’attention alors même qu’elles sont cruciales dans l’apprentissage de la voile et de tous les sports en général. On reviendra successivement sur la nombreuse famille des consignes, sur leur construction et leur mode d’emploi (mise en place) selon le contexte.
Cet article s’arrête donc un instant sur une des composantes fondamentales de l’enseignement de la voile afin de s’interroger sur ses pratiques et d’améliorer encore la qualité de sa pédagogie.

Télécharger Consignes en voile légère (format PDF, 0,7Mo).

Fiches évaluation croisière

Ce document contient les fiches d’évaluation des niveaux 1 à 5 ainsi que la notice d’utilisation de ces fiches.

Ces fiches sont basées sur les standards FFVoile.

Télécharger Fiches d’évaluations – Croisière (a) (format PDF 1,4 Mo)

Guide Vidéo pour les séances de voile

Comment mettre à profit la vidéo lors d’une séance de voile ? Comment se débarrasser des problèmes techniques ? Sur quels niveaux et quels support l’utiliser ? Comment enrichir une séance (sans la rater) ? Quels considérations pédagogiques valoriser lors d’une séance avec vidéo ? Quid du contexte juridique ?

C’est pour répondre à toutes ces questions que le Guide Vidéo pour les séances voile a été rédigé. Il guide l’encadrant(e) sur près de 30 pages, avec schémas et illustrations à l’appui.

Télécharger le Guide Vidéo pour les séances voile (format PDF, 27 pages, 28Mo).

Instructions et Conseils pour le mâtage et les réglages de votre mât Seldén

Ce n’est pas tous les jours que vous aurez à démâter votre bateau !

Il n’empêche que ce document (édité par la société Seldén – fabriquant de mât) contient de nombreuses informations et indications sur l’ensemble du gréement dormant : définitions des types de gréement, vérification des tensions, entretient, hivernage, … Vous y trouverez même un rappel des consignes de sécurité pour monter dans la mâture !

C’est un document technique indispensable aux férus de « matos » mais néanmoins très utile aux moniteurs lambda lors de la prise en main de leur bateau et pour ses stagiaires pour ce qui concerne, à minima, le vocabulaire et la manipulation du gréement.

Voir ce document

La « Division 240 »

La « Division 240 » concerne les « Règles de sécurité applicable à la navigation de plaisance en mer sur des embarcations de longueur inférieure ou égale à 24 mètres « 
Une révision de ce document, qui intervient tous les 4 à 5 ans généralement, vient d’une volonté de mieux répondre aux exigences de sécurité des plaisanciers.
Vous y trouverez ici la dernière révision (celle de 2014) qui redéfini entre autre les notions de Chef de Bord, d’abri, d’équipements, de définition des zones de navigation etc.
La division 240 a fait l’objet d’une modification par arrêté du 2 décembre 2014.

Parution au JO du 12 décembre 2014
Application de l’arrêté le 1 mai 2015

 

Voir ce document (pdf)

Notions fondamentales sur la marée (Shom)

Ce document de 74 pages se présente comme une suite de « diapositives » qui, je suppose, ont été projetés lors des « Journées REFMAR 2013 » (Réseau de Référence des observations Marégraphiques) en appuis à l’intervention de Mr Voineson et Mme Jan, tout deux étant représentants du SHOM.

Vous y trouverez un topos extrêmement complet – parfois abscons, sur l’état de nos connaissances des phénomènes de marées.

Avis personnel : plusieurs de ces planches peuvent être extraite de ce document pour illustrer un topo personnalisé sur les marée.

Voir ce document (PDF)