La « Division 240 »

La « Division 240 » concerne les « Règles de sécurité applicable à la navigation de plaisance en mer sur des embarcations de longueur inférieure ou égale à 24 mètres « 
Une révision de ce document, qui intervient tous les 4 à 5 ans généralement, vient d’une volonté de mieux répondre aux exigences de sécurité des plaisanciers.
Vous y trouverez ici la dernière révision (celle de 2014) qui redéfini entre autre les notions de Chef de Bord, d’abri, d’équipements, de définition des zones de navigation etc.
La division 240 a fait l’objet d’une modification par arrêté du 2 décembre 2014.

Parution au JO du 12 décembre 2014
Application de l’arrêté le 1 mai 2015

 

Voir ce document (pdf)

Début d’une session de formation

Le début d’un stage est potentiellement un moment d’anxiété pour les stagiaires, a fortiori s’il s’agit de leurs premier stage.

Vous trouverez dans ce document quelques questions et réponses qui permettront à tout moniteur et monitrice de bien démarrer un stage et faire en sorte que « la mayonnaise prenne ».

Télécharger le document (pdf)

Prise de quai en Méditerranée

Document d’une quinzaine de pages, illustré.

On y découvre les principes généraux des manœuvres dans les ports de la mer Méditerranée:

1-Règles à respecter (infos intéressantes aussi sur l’influence du moteur et de la forme de carène sur le comportement du bateau, comment choisir une place, …)
2-Amarrage du bateau (départ et arrivée sur la place)
3-Trajectoires (en fonction du vent et de la place)

Je cite une partie de la conclusion:

Une manœuvre de port n’est pas anodine. Chaque manœuvre
est unique et doit être pensée en ce sens, en fonction des paramètres du moment (force et direction du vent, disposition du lieux, trafic, encombrement, voilier utilisé, etc.). Elle ne doit jamais être précipitée. Elle doit être préparée et expliquée à l’ensemble de l’équipage, et chaque rôle distribué avant de la faire. C’est pour cela qu’il est important de faire un tour du port,
analyser les paramètres, s’éloigner, expliquer et préparer la manœuvre, puis se positionner pour l’exécuter.
Avis personnel:
Ce document est utile au delà de la méditerranée, il montre bien le type de réflexion a mener pour prendre une place dans n’importe quel port (penser aussi au courant en Bretagne 😉 ). Les illustrations sont parlantes et peuvent être facilement utilisables en topo. Divers types de conditions sont abordés.

Encadrer un stage dériveur débutant

Ce document de 14 pages illustrées s’adresse aux jeunes moniteurs pour les aider dans les orientations pédagogiques pour leurs premiers encadrements en dériveurs.

Complet et étayé d’exemples, il aiguille sur les questions de bases tels que :

  • l’importance des liaisons directes/indirectes,
  • le choix entre donner une consigne d’action ou faire réfléchir les stagiaires,
  • l’estimation du niveau de sécurité à adopter,
  • etc

Initialement prévu pour moniteurs débutant en dériveur, ce document atteint en fait un public bien plus large, les moniteurs / monitrices expérimentés y trouveront d’utiles éléments de réflexion, et la grande majorité des points abordés concerne tous les autres supports (catamaran, planche, croisière).

Télécharger Encadrer un stage dériveur débutant (format PDF 1Mo).